Message pour le mois

Jeudi 8 octobre 1998 – MCC 4-70

Jésus-Christ te dicte : Je te bénis.

Quand tu t’abandonnes à l’espérance, tu Me ravis, parce que J’ai donné cette vertu aux croyants qui l’acceptent : elle les fait grandir et les comble de joie surnaturelle.

« Sois transparente », t’ai-Je dit. Cela veut dire que tu dois être toute pure et ne rien cacher : alors, l’Esprit Saint s’engouffre en toi pour ne plus te quitter. La paix et la transparence, la simplicité, appellent Dieu dans l’âme.

Je t’ai parlé de la franchise que Je désire. Ajoute à cela le silence et la paix, et Je viens demeurer en toi. J’ai besoin d’une totale pureté de cœur, que tu obtiens dans le sacrement de réconciliation, en le recevant fréquemment.

Pas un homme ne peut vivre dans Mon intimité, s’il ne vient pas régulièrement à la source de Miséricorde. Pas un ne peut trouver Mon Cœur, s’il ne Me donne pas tous ses péchés.

Alors, appelle les âmes à recevoir ce sacrement issu de Mon Cœur. Appelle-les pour que Je les lave et les rende belles et parfumées.

Que Ma joie soit dans tous les cœurs purifiés, parce que Je Me rends dans l’âme qui M’invite ainsi. Que Ma joie se communique à ces âmes, parce que Je suis Vie.

Et toi, enfant, progresse toujours vers la Vérité qui t’appelle, et viens laver ton cœur aussi souvent que Je te le demande. Ainsi tu demeures Ma fleur qui Me ravit.

Je te bénis

       Jésus-Christ

Décembre 2019 – MCC 6 – 179

Jésus-Christ te dicte : Je te bénis.

Quand l’âme M’ouvre son cœur entièrement, Me donnant sa foi, son amour, sa misère, Je Me précipite en elle pour la guérir profondément.

Je suis la Miséricorde : Je viens vous sauver et guérir toute maladie de l’âme, du cœur, et parfois du corps aussi. Mes enfants, espérez en Moi ; espérez que Je vous donne la vie que vous avez perdue.

Il n’y a pas de problème, de maladie, sans solution. Je peux vous délier de toute souffrance, guérir toute infirmité du cœur, de l’âme, de l’esprit, du corps.

Si vous ouvrez votre cœur à Ma Parole de l’Evangile, vous obtiendrez la guérison, retrouvant l’espérance : et alors vous pourrez à votre tour devenir de petites lumières pour aider vos frères.

Venez vous décharger de vos fardeaux : donnez-Moi tout ce qui vous soucie, donnez-Moi votre cœur et demandez-Moi sa guérison profonde, dans la foi. Je ne vous laisserai pas…

Combien de fois ai-Je voulu serrer chacun d’entre vous contre Mon Cœur, vous délivrant ainsi des maladies spirituelles et autres… Mais vous doutez bien souvent de Mon Amour…

L’Amour guérit tout : mais il faut L’accueillir, comme un enfant.

Parfois, vous avez des souffrances physiques à porter : cela aussi, Je peux le guérir ; et lorsque Je ne le fais pas, Je peux vous donner toute force, toute joie, pour porter ces croix que chacun rencontre dans sa vie.

Venez implorer la guérison. Venez Me louer, M’offrir tout de vous. Et Je vous soignerai, vous guérirai.

Que votre prière soit amour, paix, louange. Reposez-vous dans Mon Cœur dans un grand silence intérieur, et vous verrez Mes merveilles de grâces déposées en vous…

C’est dans l’abandon total à Ma sainte Volonté, que vous recevrez la guérison profonde de tout votre être.

Je suis bon et doux. Je suis prêt à vous redonner vie. Laissez-vous aimer de Moi.

Je vous bénis.

       Jésus-Christ.

Novembre 2019 – MCC 7-56

Le retour de Jésus

Jésus-Christ te dicte…

Sois bénie, Ma petite fleur…

Je reviens, par Mon Règne eucharistique. Je reviens, par Mon Règne dans vos cœurs, Règne qui s’établira dans les âmes de feu, adoratrices en vérité.

Je viens donner aux petits une force d’amour qu’ils ne soupçonnent pas, afin de les aider à vaincre le mal de votre temps.

Cela vous sera donné pendant l’adoration…

Comprends…

Ma Venue dans les cœurs est pour maintenant, en votre temps. Il faut Me croire sur parole, avec une foi d’enfant confiant…

La grâce de Ma Présence, de Mon Intimité, se déversera en vous si vous accueillez la Vérité, que Je suis.

Nul ne peut cheminer loin s’il n’a pas de quoi se nourrir. De la même manière, si vous n’accueillez qu’une part de la vérité révélée dans l’Evangile, vous n’avancerez pas.

C’est en vous inclinant devant la Volonté Divine — qui est l’Amour — que vous serez habités de Ma Sainte Présence qui vous comblera au-delà de vos espérances…

Prenez garde à ceux qui veulent échanger les paroles de l’Evangile — qui les dérangent — contre des paroles humaines et mensongères, contraires à l’Amour.

Ma Venue dans les cœurs sera pour ceux qui ont accueilli l’Evangile, source de vie…

Vois-tu, les hommes veulent « adapter » l’Évangile à votre temps pour ne pas « s’adapter » eux-mêmes à l’Amour. Par orgueil, parce que la Vérité ne leur convient pas, ils préfèrent transformer le sens de Mes Paroles…

Et cela est très grave, car ils en viennent à Me chasser tout en prétendant M’honorer et Me servir.

Je te le dis: s’ils ne reconnaissent pas la gravité de leur péché, ils ne connaîtront pas Mon Règne dans leurs cœurs, mais celui des ténèbres…

Mon Retour est pour les petits, ceux qui M’attendent et M’espèrent dans l’humilité, dans un amour d’adoration, simplement : ils verront Ma Gloire pendant qu’ils se tiendront devant Moi, dans le Très Saint Sacrement, que Je suis…

Cela est pour bientôt, fleur, pour votre temps, car Je viens chasser le mal avec force. Ne te demande pas comment, et prie. Tu verras, de tes yeux, comment J’agis, pour vous sauver…

Va: Je te bénis. Console-Moi par ta petitesse et souris-Moi.

Jésus-Christ.

Octobre 2019 – MCC 9 – 30

Se consumer d’amour (prière à Paris)

Prier est brûler d’amour pour votre Dieu trois fois Saint; c’est Le désirer sans cesse…

Lorsque vous priez ensemble, c’est un ensemble de flammes d’amour, formant un brasier, qui monte vers le Père.

Ce brasier, allumé par le Saint Esprit dans les âmes de bonne volonté, réchauffe les cœurs endurcis, égarés, de l’humanité, et de votre pays en particulier, leur donnant de s’éveiller à la Vérité.

Se consumer d’amour pour Mon Sacré-Cœur est aimer, d’une soif intense et silencieuse, laissant vos misères de côté pour n’être qu’accueil de Dieu en vous.

Dans votre assemblée de prière, chacun doit s’oublier, oublier ses propres soucis, pour devenir une flamme à l’écoute de Mon Cœur.

Déposez vos fardeaux dans les mains de Marie pour qu’elle Me les confie, puis ne pensez qu’à vous consumer d’amour; le reste vous sera donné de surcroît et vos fardeaux seront allégés car Je les porterai.

Aimez, dans la prière communautaire; comprenez que vos anges sont tous là pour vous conduire, dans la prière; et le Ciel se réjouit de vous voir accueillir l’Amour, que Je Suis, en Jésus-Christ.

C’est par votre union d’amour consumante à Mon Sacré-Cœur, que Je sauverai votre pays, le relevant et lui portant secours.

Il doit y avoir en vous la soif de Dieu, sans cesse; car c’est cet amour qui Me permet de vous renouveler entièrement, de vous élever, et de vous offrir à vos frères pour les aider.

Que chacun s’oublie, que chacun M’accueille. Si vous brûlez d’amour, l’Esprit Saint viendra en abondance, toujours plus, et vous serez comblés. Votre amour rachètera alors les péchés innombrables de votre pays dont le plus grand est le refus de Dieu.

Alors, priez joyeusement; Dieu est là pour chacun d’entre vous et pour tous. Il fait de votre assemblée un bouquet merveilleux.

Adorez et soyez dans Ma Paix car Je ne vous abandonnerai jamais.

Je vous bénis, vous qui M’accueillez.

Jésus-Christ