Message pour le mois

Juillet 2021

Dicté le mercredi 14 février 2001 – MCC6 – 191

Jésus-Christ te dicte : Je te bénis.

Message pour la réunion d’Oye-plage (25.02.01)

Le silence intérieur

Mes enfants, demandez-Moi la grâce du silence intérieur, profond et durable, car c’est seulement dans ce silence que vous rencontrerez Mon Sacré Cœur.

Ne soyez pas si constamment agités. Vous devez venir sous Mon Regard de Tendresse, vous abandonnant entièrement entre Mes Mains pour que Je vous nourrisse.

Mille pensées, soucis, craintes et bruits vous agitent sans cesse. Et au lieu de venir dans le repos, dans Mon Cœur, vous continuez à courir çà et là, vous laissant entraîner toujours plus loin dans le bruit intérieur.

Vous voulez trop agir par vous-mêmes, loin de Mon Regard d’Amour. Alors vous êtes submergés par vos faiblesses, et vous ne trouvez pas la Lumière de Mon Saint Esprit.

Lorsque vous priez, ne « rabâchez » pas des prières vocales incessantes. Ne courez pas partout en disant que vous priez ainsi. Laissez votre esprit se recueillir en Moi, dans le silence.

Plus vous vous agitez et plus le démon vous entraînera dans le bruit pour vous enlever la Lumière.

Si votre âme, si votre esprit sont sans cesse bruyants ainsi, comment voulez-vous que Je vienne en vous ? Vous ne pouvez Me regarder en courant ainsi.

Le recueillement ne s’obtient que par le silence. Chacun doit faire taire le bruit qui l’agite, en Me demandant cette grâce. Chacun doit venir Me contempler, rencontrer Mon Intimité, seul avec Moi, dans Mon Sacré Cœur.

Retrouvez-Moi avec votre cœur. Vous voulez souvent venir vers Moi avec du bruit. Bruit de votre volonté…

Vous voulez prier à votre convenance, en bavardant, en écoutant trop de choses, en vous affairant sans cesse… Comment pourrais-Je Me taire en vous voyant vous égarer ainsi ?

Lorsque vous faites un pèlerinage, assistez à une conférence, ou  bien que vous priez en communauté, que cela soit pour trouver Mon Cœur : recherchez le silence. Sinon vous ne Me trouverez pas.

Je vous aime si fort. Je veux tant vous combler. Mais vous vous laissez nourrir par votre agitation ; vous voulez agir pour Moi à votre manière ; vous voulez prendre toute chose en main, pour Me servir… Mais si vous ne Me contemplez pas, dans le silence d’un Cœur à cœur profond, vous n’aurez pas la charité divine, et ne porterez pas de fruit.

Osez vous écarter du bruit, du bavardage ; entrez dans le silence, et là, vous recevrez Ma Présence, et ainsi la Vie. Vous vous reposerez en Moi et respirerez enfin…

Je vous bénis, petits enfants.

       Jésus-Christ.


Juin 2021

Dicté le Vendredi 19 juin 1998 – n° 203

Jésus-Christ te dicte : Je te bénis. Donne-Moi ton temps et écoute en paix, enfant.

C’est aujourd’hui la fête de Mon Sacré-Cœur tant repoussé par le monde ; cela doit être jour de fête pour toi qui reçois Mon Message de tendresse ; aussi, laisse tes soucis et entends.

Mon Sacré-Cœur va être honoré puissamment parce que vient le temps de la déroute de l’ennemi. Les âmes vont se lever, prêtes à défendre Mon Cœur jusqu’au bout. Je triompherai en Mon Cœur uni à celui de Marie ; cet instant est proche maintenant.

Pour beaucoup, Je ne suis qu’une ombre, mais il Me reste des âmes fidèles qui veulent aimer Mon Cœur. C’est par ces âmes-là que Je triompherai et reviendrai parmi vous. Mon Sacré-Cœur va être défendu contre la grande apostasie qui règne dans Mon Eglise : il va reprendre son trône et repousser les âmes perverses.

Dans Mon Cœur, il y a de la Miséricorde pour tous, mais tant ne la désirent pas… Bientôt ce sera le feu et les âmes en péril regretteront d’avoir rejeté Mon Cœur et ce qu’il leur offrait.

Travaille, enfant, pendant qu’il est encore temps, avant que ne tombe Ma justice sur cette Terre. Reprends ceux qui sont dans l’erreur : ne les laisse pas cheminer sur une voie mauvaise. Ouvre-leur la porte de Mon Sacré-Cœur car ils y pui­seront mille richesses.

Va. Je te bénis. Sois amoureuse de Moi.

Jésus-Christ

Mai 2021

Dicté le samedi 09 mai 2020

Jésus-Christ te dicte : Je te bénis.

Mon amour d’enfant, crois que Ma Volonté est faite en toi chaque fois que ton cœur dit oui à l’Amour.
Je voudrais tant que l’homme revienne à l’Amour et vive dans Ma Paix.
Bien vite, si vous désirez aimer, vous serez capables de donner. Priez Marie de vous enseigner à aimer, élargissant votre cœur pour que Mon Sacre Cœur puisse y vivre.
La souffrance que cette maladie a apportée sur l’humanité fera place à l’amour dans les âmes de bonne volonté, croyantes et non croyantes. C’est le renouveau de l’amour dans les cœurs pour ceux qui le désirent.
Priez pour que Mon Sacré Cœur soit connu, découvert par les âmes accueillantes. Tout se fait par la prière du cœur, l’amour.
Et maintenant que ce temps de confinement en France se termine pour vous, croyez que ce temps a été empli de grâces pour tous et que vous en verrez les fruits. Croyez que Dieu n’abandonne jamais Ses petits.
Croyez que Je vous aime et vous conduis.
Je vous bénis, vous, petits de Mon Œuvre.


Jésus-Christ.

Avril 2021

Dicté le Vendredi saint 10 avril 2020

Jésus-Christ te dicte : Je te bénis.

Mon enfant, sais-tu pourquoi Je vous ai aimés jusqu’à mourir sur la Croix?

Oui, parce que Je voulais vous sauver, tous, que pas un ne soit privé de la Miséricorde Divine.

Alors, prie-Moi pour que Ma Miséricorde puisse s’exercer sur tous les pécheurs, que les âmes reviennent vers Dieu après cet avertissement si terrible pour l’humanité (la pandémie).

Oui, un avertissement pour que les hommes comprennent que s’ils font le mal, ils donnent pouvoir au démon de les détruire…

Si les hommes se mettent à aimer, à pardonner, Moi, Jésus-Christ, Je leur donnerai un esprit nouveau, d’amour et de paix, de miséricorde, et ainsi Je Me ferai connaître de tous ceux qui sont de bonne volonté, et l’humanité vivra dans la Paix.

Alors, priez et souriez, petits enfants de Ma sainte Tendresse. Je vous bénis.

Jésus-Christ.

Mars 2021

Dicté le Vendredi 23 mars 2001 – MCC6 – 202

Jésus-Christ te dicte : Je te bénis.

Françoise, Mon enfant, tu sais quel est le sacrifice, quelles sont les formes de pénitence que Je désire de vous, spécialement en ce temps de carême.

Si vous avez compris que Je suis l’Amour, vous savez que ce n’est ni la privation ni la souffrance que Je désire.

C’est votre cœur que Je quémande : votre soif incessante de Moi qui Me permet de vous donner la vie.

Sans cette soif, sans cet amour, vos privations et sacrifices ne sont pas utiles.

Venez Me comprendre, dans la prière de contemplation silencieuse : alors Je vous nourrirai ; alors l’amour jaillira en vous, et vous Me direz, poussés par l’Esprit Saint : « mon Dieu, que Ta Volonté soit faite ».

Ce cri sortira de votre cœur et non plus de vos lèvres. A ce moment-là Je pourrai vous entraîner profondément dans Mon Cœur et vous montrer la Vérité.

Dans cette splendeur que vous découvrirez, vous M’offrirez vos « pénitences » non plus tristement, ayant l’impression d’être privés de vie, mais dans la joie de sentir que ces sacrifices vont vous mener plus près de Moi.

Alors vous allez jeûner, prier le Rosaire, veiller et M’adorer, offrir ce que vous pourrez à vos frères ; et cela vous donnera tant de joie que vous ne serez que louange…

Dans cette prière incessante qui grandira, vous voudrez toujours M’offrir davantage, non dans le but de vous priver mais pour M’aimer encore plus ; et vous viendrez M’implorer de vous utiliser pour répandre cette manne (Ma Tendresse) parmi vos frères.

C’est ainsi que vous vivrez le carême que Je désire : c’est ainsi qu’il vous mènera à la croix glorieuse, puisque la joie de l’Amour vivant en vous dépassera tout souffrance.

Et c’est ainsi que vous connaîtrez le matin de Pâques : la résurrection de votre cœur par l’amour. Cette victoire, vous l’aurez si vous Me faites confiance.

Comprenez à quel point Je désire la Vie en vous.

Et soyez bénis, vous qui abaissez votre regard pour M’écouter.

            Jésus-Christ.

Février 2021

Dicté le dimanche 12 avril 2020 jour de Pâques, 1er confinement de la France.

 Jésus-Christ te dicte : Je te bénis.

 Je Me réjouis d’avoir sauvé tous Mes enfants, tous ceux qui, durant des siècles, ont prononcé et prononceront un grand oui.

 Je Suis heureux de pouvoir proposer l’Amour à toutes les âmes de la Terre…

 Que peux-tu faire sans amour ? « Rien » Me diras-tu. C’est parce que l’amour est la vie. En disant oui à l’amour, l’âme se développe et sourit à la vie.

Alors aimez de tout votre cœur, là où vous passez, afin que Je sois glorifié en chacun.

N’ayez pas peur : l’Amour, que Je Suis, vaincra la maladie qui ravage votre humanité en ce moment.

 Que ce temps vous permette d’aimer encore davantage, et qu’ainsi vous soyez instruments de guérison et de consolation pour tous.

 Je vous bénis.

Jésus-Christ.

Janvier 2021

Dicté le vendredi 18 mars 2011 – n°10-39

Confiance dans la nuit

C’est Moi, Jésus-Christ, qui te bénis et te dicte. Ma petite fleur…

Lorsque vous avez soif d’Amour, vous cherchez ici et là, au sein de la Création, ce qui pourra emplir votre âme assoiffée en ce temps de ténèbres.

Dieu vous a donné la Terre, avec la création qu’elle contient, pour que vous viviez pleinement ; mais cette plénitude de vie au milieu de la Terre ne peut être que si vous vivez en Mon Sacré Cœur, unis intimement à Moi, avec Marie. Alors la Terre vous comblera, que ce soit dans vos relations ou par sa beauté, parce que vous verrez tout votre quotidien dans l’Amour que Je Suis.

Le malin est sans cesse à l’œuvre pour essayer de vous décourager, vous faisant perdre l’espérance en une vie emplie d’Amour. Tant d’âmes accueillent le péché que tout vous paraît sans espoir…

Pourtant, Je vous garde et vous protège avec une si grande Tendresse… Je vous choie, vous conduis, en dépit des épreuves, afin que vous soyez renouvelés, comblés par Mon Cœur.

Parfois, la nuit est là, dans vos âmes, lorsque la souffrance est longue : mais je voudrais vous dire à chacun : gardez toujours confiance en Mon Sacré Cœur, quoi que vous traversiez, car si vous M’aimez, Me choisissez, Je ne vous abandonnerai jamais. Aucune situation ne peut M’empêcher de vous secourir à l’instant que Je choisis.

Offrez-Moi votre oui, constamment, même lorsque vous ne voyez plus clair, et vous verrez que l’Amour vous consolera, vous restaurera, et vous aidera chaque jour bien plus que ce que vous espérez en ce moment.

Je vous demande seulement la confiance, l’humilité, la soif de Dieu ; et vous verrez que Ma Consolation pour vous emplira vos journées également à travers Mes créatures et Ma Création.

Après cette nuit que tant de petits vivent en ce moment, la joie profonde et divine arrivera pour chacun ici-bas et vous serez alors rayonnants de Mon Amour pour aider tous ceux qui sont encore loin…

Espérance, offrande confiante de vos peines actuelles, et grande foi : l’amour que vous nécessitez si fort fait partie du don que Dieu veut vous faire : laissez-vous emplir de Ma Grâce qui est là à chaque instant.

Je vous bénis amoureusement, vous qui M’accueillez.

                                                         Jésus-Christ.

Décembre 2020

Message dicté le jeudi 11 décembre 2014 – n°10-48

Nativité

Voici que la fête de Ma Nativité approche, et, comme Je voudrais que chacun M’attende dans son cœur, avec amour, avec joie…

Beaucoup M’ont oublié, renié, dans ton pays particulièrement. Mais en réponse à tous Mes petits qui Me prient sans cesse de vous sauver, Je viendrai et ranimerai tant d’âmes mortes spirituellement.

Que cette fête si belle soit pourtant pour chacun moment de joie, d’amour, d’espérance, malgré tous ceux qui Me chassent et Me persécutent à nouveau. Soyez ancrés dans Mon Sacré Cœur, Me reposant de tant de péchés et vous reposant dans Ma Sainte Tendresse.

Unis en Moi, avec Moi, avec votre Sainte Maman, vous vivrez alors, partageant les merveilles de grâces que Je veux vous offrir. Soyez : amour ; et resplendissez, par Celui qui vient vous visiter : Jésus-Christ.

Je vous bénis, vous tous qui M’accueillez.

Jésus-Christ.

Novembre 2020

Message du dimanche 28 juin 2009 – n°10-15

Courage

Venue de l’avertissement

L’Amour de Dieu vaincra toujours dans le cœur des humbles, des amoureux. Par Ma Puissance d’Amour, Je leur donnerai toute victoire sur le mal.

Ma petite fleur, ce temps est un temps rude à cause du démon qui pervertit les âmes, les aveuglant à cause de leur orgueil. Mais pourtant, ce temps se termine rapidement car l’avertissement arrive.

Je vois tant de désolation, tant d’égarement ; Je sais combien Mes petits se sentent impuissants face à ce mal à l’œuvre.

Mais ayez courage : Je viens à votre secours, Je viens vous ranimer et vous demander d’espérer. Soyez fermes pour protéger Mon Sacré Cœur devant les outrages des hommes. Soyez fermes et ancrés en Moi pour refuser le mensonge et l’égarement. Parfois vous êtes las, fatigués, de voir vos frères dans l’erreur : alors, protégez-vous sous le manteau de Marie qui vous aidera à tenir bon et à aller au large malgré ceux qui voudraient vous en empêcher.

Mon amour d’enfant, fais Ma Volonté sans relâche, te reposant dans notre silence empli de Mon Amour. Fuis ceux qui refusent l’aide que Je veux leur apporter : laisse-les tout en Me les offrant et va aider ceux qui ont soif de Vérité.

Bientôt un temps nouveau sera là, et seuls ceux qui sont devenus intimes avec Dieu, désirant ardemment Sa Volonté dans une humilité amoureuse, tiendront debout et M’aideront à relever les souffrants.

Enfant, encore un peu de temps à affronter la tempête de l’orgueil des hommes, puis le Père calmera tout cela, par l’avertissement.

D’ici-là, travaille, avec ceux qui Me suivent dans cette œuvre, afin que Ma Volonté d’Amour soit accomplie comme Je te le demande, ici, en Bretagne.

Que cette maison de prière communautaire, d’accueil, de louange, porte tous les fruits que Mon Cœur désire ici.

Courage et foi, car l’ennemi ne peut rien contre les humbles.

Je te bénis amoureusement.

Jésus-Christ.

Octobre 2020

Dimanche 27 juillet 2003 – n 7-30

Toute vie spirituelle doit devenir amour

Jésus-Christ te dicte : Je te bénis.

Laisse-toi transpercer sans cesse par Mon Regard d’Amour. Sois toute abandonnée entre Mes Mains, ne t’inquiétant jamais de rien.

Permets-Moi de faire entièrement Ma Volonté de Tendresse en toi parce que tu sais du plus profond de ton cœur que Je suis la Vie.

Sais-tu pourquoi Mon Cœur souffre? Parce que les hommes M’oublient. Ils ne vivent pas en Ma Présence. Et bien souvent, lorsqu’ils disent Me servir, ils font leur volonté parce qu’ils ne veulent pas s’abandonner à la Mienne, dans une profonde rencontre avec Mon Sacré Cœur…

Tu vois, Ma fleur, tout ce que tu dois garder de Mon enseignement, c’est l’amour, qui vit et grandit dans ton cœur parce que tu Me connais. Amour sans limites pour Mon Cœur qui te permet de vivre Ma Tendresse pour tes frères, quels qu’ils soient.

Vis l’amour-compassion à chaque instant de ta vie : toujours sous Mon Regard…

Aime tout simplement, avec ton cœur… Rayonne de tendresse…

Car Mon enseignement est Amour.

Vis l’Amour sans avoir peur des insensibles, des orgueilleux qui ont endurci leur cœur…

Les hommes ont perdu leur cœur : ils n’osent plus aimer ou ne le veulent plus, ils cherchent de quoi nourrir leur orgueil et perdent la Vérité.

Ce qui est essentiel pour toute âme qui veut vivre, c’est l’adoration et puis le don de soi aux autres âmes, dans la simplicité. Le reste passera, Ma fleur.

Amour et Vérité doivent être au centre de ta vie.

Il n’y a pas de véritable amour sans la Vérité, que Je suis.

Et il n’y a pas la Vérité dans une âme si elle ne devient pas amour…

Amour-compassion, amour-tendresse, amour-fermeté pour sauver les égarés, amour-petitesse, amour-joie, amour des enfants qui aiment avec le cœur.

Tout cela, vous le recevrez dans le silence de la contemplation de Mon Divin Cœur.

Va : aime comme Je vous aime…

Je te bénis.

Jésus-Christ.

Septembre 2020

Mardi 29 janvier 2008 — n° 9-45

Grandir

Apprends à aider les âmes à s’élever vers Moi. Apprends-leur à s’oublier davantage pour vivre pleinement en Mon Sacré-Cœur.

Savoir reconnaître sa misère est le premier pas; savoir s’abaisser, par sa volonté, en avançant, est le pas qui est ensuite nécessaire pour trouver vie.

Car il ne sert à rien de se reconnaître faible et misérable si l’on ne se met pas en route pour changer radicalement.

Dieu donne toute grâce à chacun de ceux qui sont de bonne volonté; mais ensuite, chacun doit découvrir en lui que la grâce est là, donnée, et que c’est à vous de la mettre en œuvre.

Dieu veut que Ses créatures soient solides; elles ne peuvent le devenir qu’avec leur participation libre et volontaire.

Vois-tu, pour grandir, il faut accepter de se voir tel que l’on est, puis mettre tout en œuvre pour faire la Volonté divine: la grâce est là, pour chacun.

Mais il faut l’amour du cœur: sans amour, la volonté reste souvent endormie.

Va: parle-leur en vérité et avance. Je te bénis, Moi,

Jésus-Christ

Août 2020

Message donné le Lundi 30 mai 2005 MCC8-7 Assemblée de prière (Tigery)

Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.

Prier, c’est aimer.

Prier, c’est vivre chaque instant sous Mon Regard d’Amour, en communion profonde avec Mon Sacré Cœur, quoi que vous fassiez.

Et c’est cette vie-là, que vous recevez de Mon Cœur, qui va vous permettre d’aimer vos frères, de leur donner en abondance.

Pour prier ensemble, vous devez d’abord prier individuellement, mettre Mon Sacré Cœur au centre de votre vie, afin que Je vous donne le Saint-Esprit qui vous conduira avec Délices… Ainsi, vous glorifierez le Père qui vous appelle à la vie éternelle.

La prière est un échange entre Dieu et la créature. Echange sublime pendant lequel Dieu vous visite profondément.

Puis cet échange va continuer entre vos frères et vous, car Dieu Se communique à travers votre cœur, à ceux que vous croisez. Dieu nourrit les uns et les autres à travers les amoureux de Son Cœur si ardent.

Lorsque vous priez ensemble, vous devez accueillir en vous l’Esprit Saint qui unit, fortifie, conduit. L’Esprit Saint vient prier en vous, offrant à chacun les dons qui lui conviennent, pour le bien de tous.

Si donc, vous avez le cœur brûlant, ancré dans la Volonté Divine, vous serez visités pendant votre prière commune, par le Saint-Esprit porteur de toute vie.

La prière communautaire commence par le regard d’Amour entre vous; regard de franchise et de tendresse. Vous êtes ensemble pour vous tourner d’un même élan vers le Père.

Pour cela, il faut abandonner tout ce qui n’est pas amour entre vous. Car s’il y a ressentiment, rancune, colère ou autre vices, le Saint Esprit ne pourra Se poser sur votre assemblée de prière.

Commencez donc, chacun, dans votre cœur, par demander grâce de pardon et d’amour à Mon Cœur, pour pouvoir être unis entre vous.

Alors Mon Saint-Esprit sera là, vous inspirant dans votre prière, vous faisant goûter la source de tout bien, vous donnant force et courage pour rayonner dans le monde.

Unis par la prière communautaire, vous serez Mes témoins de Tendresse, vous secourrez Mes agneaux, vous deviendrez vivants, et vous chanterez pour Moi.

Que Marie soit votre Mère à chacun.

Je vous bénis.

Jésus-Christ.

Juillet 2020

Message donné à Françoise le Lundi 3 janvier 2000

Jésus-Christ te dicte : Je te bénis.

Quand l’âme accepte de s’abandonner pleinement à Dieu, elle fait de gros progrès et tout devient facile et léger à porter, car elle sort alors des ténèbres.

Pourquoi certaines âmes restent-elles dans l’obscurité ? Parce qu’elles M’opposent leur raison au lieu de croire à Mon Amour.

Vois-tu, il faut être comme un enfant, confiant et aimant…

Certains ne parviennent pas à recevoir Ma Lumière, pendant longtemps, parce qu’ils ne crient pas vers Moi pour que Je les sauve. Ils préfèrent raisonner, se résigner, laisser leur volonté prendre le dessus…

Vois-tu, Dieu est simple: Il demande simplement de Le désirer et d’avoir confiance en Lui. Mais l’homme refuse de s’abandonner à Mon Amour, à Ma voie pour Lui.

Petite enfant, Je ne M’impose pas à l’âme, car Je lui ai donné la liberté. Qui Me cherche Me trouvera, qui s’abandonne à Mon Cœur recevra la Vie tu le sais bien. Mais parfois l’âme grandit doucement tant elle refuse de s’abandonner. Alors Je l’aide, la porte de «Mon mieux» vers cette confiance, cette foi qui vont lui donner la conversion profonde.

Mais vois-tu, si l’humilité est là, cela va aller très vite..

Je te bénis.

Jésus-Christ

Juin 2020

n° 8-13

Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.

Chant à l’Esprit Saint… (1)

Esprit de Sainteté, viens comme un fleuve sans fin, qui vivifie sur Son passage, entraînant l’âme dans l’amour, toujours plus loin.

Viens habiter en nous, au milieu de nos chagrins, les remplaçant par Ta Joie, qui est source de vie.

Esprit Saint, plus puissant que toute force contraire, onde radieuse, viens déverser en nous la lumière d’intelligence qui permet de s’ouvrir entièrement à la Volonté Divine.

Oh, Esprit de Sainteté, vois comme nos misères nous enferment, nous privant de la vie divine, nous écrasant et nous laissant sans forces. Toi qui es resplendissant parce que Tu es l’Amour, prends toute place en nous, comme Tu le désires, faisant de nous des autels pour porter Ta Gloire.

Lumière Divine, traverse nos vies, brûlant ce qui est misère, et affinant notre intérieur pour que Tu y vives constamment, faisant de nous un temple saint.

Toi qui donnes en surabondance à celui qui ouvre son cœur, descends en nous pour toujours, nous donnant de resplendir pour Ta Gloire. Amen.

n°8-14

Chant à l’Esprit Saint (2)

Esprit qui vivifie toute âme qui T’accueille, viens purifier nos cœurs pour qu’ils deviennent amour. Viens largement, nettoyant chaque parcelle de nous-mêmes, afin que nous soyons libres de l’esclavage du péché.

Alors, pleins d’ardeur, nous Te louerons, Te glorifierons par la joie Divine venue habiter en nous.

Devenant rayonnants de la vraie vie, que Tu es, Fleuve d’Amour, nous porterons le pain de Tendresse à ceux qui pleurent et désespèrent.

Viens, Saint-Esprit, faire Ta demeure en nous, nous envahissant de Tes sept dons, afin qu’à l’Image du Christ, nous proposions le salut à tous les hommes de la Terre.

Alors, la vraie famille des enfants de Dieu s’agrandira, devenant une armée céleste, conduite par les anges, qui triompheront de tout mal par l’Amour vivant en elle.

Saint-Esprit, irrigue nos âmes, console-nous, encourage-nous, afin que Dieu trois fois Saint soit glorifié en nos cœurs par Ta Grâce.

Esprit Saint, nous Te louons pour tant de Douceur.

Amen.

L’Esprit Saint.

Avril, mai 2020 : 2 messages de Jésus donnés à Françoise durant le confinement (épidémie de Covid 19 )

Message du samedi 28 mars 2020

Jésus-Christ te dicte : Je te bénis

Ma toute petite fleur, Je regarde le monde avec compassion. Je le vois se débattre avec les maux qu’il a créé pour ne pas avoir à écouter Mon Saint Esprit. Partout où il y a l’appât du gain, du pouvoir, Mon Esprit Saint est refusé.

   L’homme refuse d’être bon, parce qu’il pense trouver le bonheur dans ce que lui présente le démon. Mais, il ne sait pas que sans l’amour il ne peut être vraiment heureux. Alors quand tout s’écroule, de ce qu’il pensait avoir bâti pour son bonheur, il pleure et désespère.

   Mais comme Je n’abandonne jamais Mes enfants, Je viens leur montrer ce qu’ils ont fait et leur proposer d’aimer. Alors la Vie reprendra ses droits.

   Ne crains pas, enfant : continue à prier… et tu verras Ma Miséricorde arriver bien vite.

Je te bénis et avec toi tous ceux qui sont « messagers de Ma Sainte Tendresse ».

Jésus-Christ

Message du jeudi 26 mars 2020

Jésus-Christ te dicte : Je te bénis.

   Bon nombre d’âmes M’appellent au secours en ce temps de ténèbre pour l’humanité, et Je ne serai pas sourd à vos prières, Mes petits enfants. Croyez donc inlassablement et espérez beaucoup.

   Ce que l’humanité vit en ce moment est avertissement pour vous tous, car vous avez par vos péchés innombrables laissé faire le démon qui envoie toute maladie.

   Pourtant, beaucoup vont prendre conscience qu’ils étaient sur un mauvais chemin et vont changer de vie.

   Priez pour que le plus d’âmes possibles se rendent compte qu’elles n’ont pas mis l’amour au centre de leur vie. Car si elles ouvrent les yeux, Je pourrai entrer dans leur cœur progressivement, et l’humanité sera alors protégée des fléaux qui arrivent à la suite des péchés.

   Petits enfants, Je vous bénie et vous garde dans Mon Sacré Cœur avec tous les petits que vous Me confiez, croyants et incroyants qui veulent bien aimer.

                                                            Jésus-Christ

Mars 2020 – MCC6 – 200

Lundi 12 mars 2001 – n°200 – (5 h. 35)

Jésus-Christ te dicte : Je te bénis.

Message pour la réunion du 18 mars en Ardèche

Lorsque le cœur est ouvert à Ma Grâce, Je Me précipite en lui pour le combler.

Avez-vous un cœur ouvert ? Le cœur ouvert est celui qui veut connaître et rencontrer l’Amour, que Je Suis, en Jésus-Christ. C’est le cœur qui vient Me demander la vie, qui accepte de voir sa misère et Me la remet entièrement.

Ma Miséricorde est pour chacun. Ma Miséricorde est Tendresse. A ceux qui viennent se laver dans le sacrement de réconciliation avec leur cœur, Je promets la vie, la délivrance de leur mal…

Combien êtes-vous à désirer Mon Cœur Divin en premier en chaque instant ? C’est seulement lorsque vous aurez cette soif que Je pourrai vous rendre vie.

En ce temps de carême, Je vous offre de venir vous plonger dans Ma Miséricorde pour que Je vous donne Mon Esprit Saint en abondance, Lui qui embrasera vos âmes, les rendant ardentes, passionnées et heureuses.

La confession vous apportera la vie que vous n’avez pas, pour beaucoup. Je ne vous appelle si fort que pour vous combler, vous guérir…

Si vous préférez l’Amour, la Vérité, à tous les biens du monde, alors venez à Moi avec un grand soupir de repentir et laissez-Moi vous serrer contre Mon Cœur, vous faisant sentir combien Je vous aime. Là sera le bonheur que vous ne trouverez jamais en dehors de Dieu.

L’heure est grave parce que les péchés s’accumulent effroyablement devant les Yeux du Père…

Voilà pourquoi Je vous demande de prononcer un grand oui pour Ma Volonté, pour que l’Amour revienne habiter parmi vous, pour que le mal soit écarté. J’ai besoin de chacun ici…

En Moi, vous ne craindrez rien. Je vous délivrerai de vos attaches mauvaises, Je vous donnerai la Lumière, panserai vos plaies…

Reste-t-il un cœur qui hésite ? A celui-ci, Je dis : laisse tes craintes et viens car Seul ton Créateur peut te sauver.

Enfants, Je vous aime passionnément. Venez implorer Ma Miséricorde et Ma Tendresse pour que Je vous guérisse.

Et à ceux qui M’ont tout offert, avec leur cœur, Je dis : venez dans la joie Me donner votre misère involontaire, sans cesse, pour que Je vous fasse vivre toujours plus profondément dans Mon Intimité.

Je vous bénis, vous qui M’accueillez,

            Jésus-Christ.

Février 2020 – MCC8-18

Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.

Clarté dans la vie spirituelle

L’âme qui vit en Moi, intime avec Moi, grandit dans la Lumière qui est Mon Esprit Saint.

Par le silence, l’abandon, l’humilité, l’âme acquiert l’équilibre, dans sa vie, permettant au Saint-Esprit de tout purifier, éclairer, par Sa Sagesse.

Si vous êtes intimes avec Moi, vous devenez sages, car Dieu vient habiter en vous, largement, épanouissant tout en vous, vous rendant à Son Image.

Une authentique vie spirituelle vous permettra de rayonner la plénitude de vie autour de vous. Car l’Esprit de Conseil, de Force, de Sagesse, et des autres dons sacrés, rétablira en vous ce qui est blessé, abîmé, ou erroné.

Celui qui vit dans la Lumière de Dieu n’a plus de place pour le chagrin, la tourmente, ou d’autres problèmes dans son esprit. Car Dieu guérit, Dieu est Lumière.

Permettez à Mon Esprit Saint de réparer ce qui doit l’être, dans votre vie, afin que vous deveniez épanouis, solides, et ancrés dans la foi véritable et vivante.

Que votre vie spirituelle soit limpide: si elle est parcourue de trouble, de ténèbres, c’est que vous n’êtes pas encore devenus comme des enfants, simples et abandonnés entre les Mains du Père.

Lorsque vous priez, désirant Me donner la première place, vous devez accepter que Je vous purifie de tout ce qui est ténèbre. Car Dieu habite les cœurs abandonnes et confiants en Sa Sainte Tendresse et en Sa Sainte Miséricorde.

Si vous voulez M’être unis profondément, vous devez aussi découvrir la petitesse spirituelle, qui consiste à se laisser former dans le silence intérieur, sans chercher à conduire vous-mêmes la barque.

Etre petit spirituellement, c’est être en paix sous Mon Regard constant, vaquant aux occupations que votre humanité demande, et devenant des enfants purs et sans tourments.

Osez vous laisser conduire par Dieu, et prenez la main de votre Maman Marie, qui a su si bien adorer et resplendir dans toute Sa vie ici-bas.

Alors, vous serez sur le chemin de la Vérité, devenus vivants par Mon Saint-Esprit qui brûlera tout bruit, toute ténèbre en vous. Vous serez fortifiés, et alors vous pourrez proclamer l’Evangile parce que vous le vivrez.

Je vous bénis, vous qui M’écoutez.

Jésus-Christ

Janvier 2020 – MCC 4-70

Jésus-Christ te dicte : Je te bénis.

Quand tu t’abandonnes à l’espérance, tu Me ravis, parce que J’ai donné cette vertu aux croyants qui l’acceptent : elle les fait grandir et les comble de joie surnaturelle.

« Sois transparente », t’ai-Je dit. Cela veut dire que tu dois être toute pure et ne rien cacher : alors, l’Esprit Saint s’engouffre en toi pour ne plus te quitter. La paix et la transparence, la simplicité, appellent Dieu dans l’âme.

Je t’ai parlé de la franchise que Je désire. Ajoute à cela le silence et la paix, et Je viens demeurer en toi. J’ai besoin d’une totale pureté de cœur, que tu obtiens dans le sacrement de réconciliation, en le recevant fréquemment.

Pas un homme ne peut vivre dans Mon intimité, s’il ne vient pas régulièrement à la source de Miséricorde. Pas un ne peut trouver Mon Cœur, s’il ne Me donne pas tous ses péchés.

Alors, appelle les âmes à recevoir ce sacrement issu de Mon Cœur. Appelle-les pour que Je les lave et les rende belles et parfumées.

Que Ma joie soit dans tous les cœurs purifiés, parce que Je Me rends dans l’âme qui M’invite ainsi. Que Ma joie se communique à ces âmes, parce que Je suis Vie.

Et toi, enfant, progresse toujours vers la Vérité qui t’appelle, et viens laver ton cœur aussi souvent que Je te le demande. Ainsi tu demeures Ma fleur qui Me ravit.

Je te bénis

       Jésus-Christ

Décembre 2019 – MCC 6 – 179

Jésus-Christ te dicte : Je te bénis.

Quand l’âme M’ouvre son cœur entièrement, Me donnant sa foi, son amour, sa misère, Je Me précipite en elle pour la guérir profondément.

Je suis la Miséricorde : Je viens vous sauver et guérir toute maladie de l’âme, du cœur, et parfois du corps aussi. Mes enfants, espérez en Moi ; espérez que Je vous donne la vie que vous avez perdue.

Il n’y a pas de problème, de maladie, sans solution. Je peux vous délier de toute souffrance, guérir toute infirmité du cœur, de l’âme, de l’esprit, du corps.

Si vous ouvrez votre cœur à Ma Parole de l’Evangile, vous obtiendrez la guérison, retrouvant l’espérance : et alors vous pourrez à votre tour devenir de petites lumières pour aider vos frères.

Venez vous décharger de vos fardeaux : donnez-Moi tout ce qui vous soucie, donnez-Moi votre cœur et demandez-Moi sa guérison profonde, dans la foi. Je ne vous laisserai pas…

Combien de fois ai-Je voulu serrer chacun d’entre vous contre Mon Cœur, vous délivrant ainsi des maladies spirituelles et autres… Mais vous doutez bien souvent de Mon Amour…

L’Amour guérit tout : mais il faut L’accueillir, comme un enfant.

Parfois, vous avez des souffrances physiques à porter : cela aussi, Je peux le guérir ; et lorsque Je ne le fais pas, Je peux vous donner toute force, toute joie, pour porter ces croix que chacun rencontre dans sa vie.

Venez implorer la guérison. Venez Me louer, M’offrir tout de vous. Et Je vous soignerai, vous guérirai.

Que votre prière soit amour, paix, louange. Reposez-vous dans Mon Cœur dans un grand silence intérieur, et vous verrez Mes merveilles de grâces déposées en vous…

C’est dans l’abandon total à Ma sainte Volonté, que vous recevrez la guérison profonde de tout votre être.

Je suis bon et doux. Je suis prêt à vous redonner vie. Laissez-vous aimer de Moi.

Je vous bénis.

       Jésus-Christ.

Novembre 2019 – MCC 7-56

Le retour de Jésus

Jésus-Christ te dicte…

Sois bénie, Ma petite fleur…

Je reviens, par Mon Règne eucharistique. Je reviens, par Mon Règne dans vos cœurs, Règne qui s’établira dans les âmes de feu, adoratrices en vérité.

Je viens donner aux petits une force d’amour qu’ils ne soupçonnent pas, afin de les aider à vaincre le mal de votre temps.

Cela vous sera donné pendant l’adoration…

Comprends…

Ma Venue dans les cœurs est pour maintenant, en votre temps. Il faut Me croire sur parole, avec une foi d’enfant confiant…

La grâce de Ma Présence, de Mon Intimité, se déversera en vous si vous accueillez la Vérité, que Je suis.

Nul ne peut cheminer loin s’il n’a pas de quoi se nourrir. De la même manière, si vous n’accueillez qu’une part de la vérité révélée dans l’Evangile, vous n’avancerez pas.

C’est en vous inclinant devant la Volonté Divine — qui est l’Amour — que vous serez habités de Ma Sainte Présence qui vous comblera au-delà de vos espérances…

Prenez garde à ceux qui veulent échanger les paroles de l’Evangile — qui les dérangent — contre des paroles humaines et mensongères, contraires à l’Amour.

Ma Venue dans les cœurs sera pour ceux qui ont accueilli l’Evangile, source de vie…

Vois-tu, les hommes veulent « adapter » l’Évangile à votre temps pour ne pas « s’adapter » eux-mêmes à l’Amour. Par orgueil, parce que la Vérité ne leur convient pas, ils préfèrent transformer le sens de Mes Paroles…

Et cela est très grave, car ils en viennent à Me chasser tout en prétendant M’honorer et Me servir.

Je te le dis: s’ils ne reconnaissent pas la gravité de leur péché, ils ne connaîtront pas Mon Règne dans leurs cœurs, mais celui des ténèbres…

Mon Retour est pour les petits, ceux qui M’attendent et M’espèrent dans l’humilité, dans un amour d’adoration, simplement : ils verront Ma Gloire pendant qu’ils se tiendront devant Moi, dans le Très Saint Sacrement, que Je suis…

Cela est pour bientôt, fleur, pour votre temps, car Je viens chasser le mal avec force. Ne te demande pas comment, et prie. Tu verras, de tes yeux, comment J’agis, pour vous sauver…

Va: Je te bénis. Console-Moi par ta petitesse et souris-Moi.

Jésus-Christ.

Octobre 2019 – MCC 9 – 30

Se consumer d’amour (prière à Paris)

Prier est brûler d’amour pour votre Dieu trois fois Saint; c’est Le désirer sans cesse…

Lorsque vous priez ensemble, c’est un ensemble de flammes d’amour, formant un brasier, qui monte vers le Père.

Ce brasier, allumé par le Saint Esprit dans les âmes de bonne volonté, réchauffe les cœurs endurcis, égarés, de l’humanité, et de votre pays en particulier, leur donnant de s’éveiller à la Vérité.

Se consumer d’amour pour Mon Sacré-Cœur est aimer, d’une soif intense et silencieuse, laissant vos misères de côté pour n’être qu’accueil de Dieu en vous.

Dans votre assemblée de prière, chacun doit s’oublier, oublier ses propres soucis, pour devenir une flamme à l’écoute de Mon Cœur.

Déposez vos fardeaux dans les mains de Marie pour qu’elle Me les confie, puis ne pensez qu’à vous consumer d’amour; le reste vous sera donné de surcroît et vos fardeaux seront allégés car Je les porterai.

Aimez, dans la prière communautaire; comprenez que vos anges sont tous là pour vous conduire, dans la prière; et le Ciel se réjouit de vous voir accueillir l’Amour, que Je Suis, en Jésus-Christ.

C’est par votre union d’amour consumante à Mon Sacré-Cœur, que Je sauverai votre pays, le relevant et lui portant secours.

Il doit y avoir en vous la soif de Dieu, sans cesse; car c’est cet amour qui Me permet de vous renouveler entièrement, de vous élever, et de vous offrir à vos frères pour les aider.

Que chacun s’oublie, que chacun M’accueille. Si vous brûlez d’amour, l’Esprit Saint viendra en abondance, toujours plus, et vous serez comblés. Votre amour rachètera alors les péchés innombrables de votre pays dont le plus grand est le refus de Dieu.

Alors, priez joyeusement; Dieu est là pour chacun d’entre vous et pour tous. Il fait de votre assemblée un bouquet merveilleux.

Adorez et soyez dans Ma Paix car Je ne vous abandonnerai jamais.

Je vous bénis, vous qui M’accueillez.

Jésus-Christ