L’obéissance au Saint Père


Messages de Jésus sur : / dimanche, avril 29th, 2018

 

MCC 1  du Jeudi 19 septembre 1996

(arrivée de Jean-Paul II à Tours)

Jésus le Christ te dicte: sois la petite reine de Ma tendresse, toi, Ma petite enfant bénie. Sois toute à Moi afin que Je puisse, en te comblant, combler le monde. Donne-toi toute à Moi, afin que Je transparaisse en toi, t’illuminant de Ma joie et de Ma douceur.

Douce enfant, regarde-Moi et dis-Moi: as-tu souri quelquefois en Me ressentant souriant — quand Je te donne de Me voir ainsi avec les yeux de l’esprit?

Oui, tu as souri, te demandant parfois pourquoi, car tu ne t’y attendais pas. Eh bien, c’était Moi, Jésus-Christ, qui transparaissais en toi ainsi: Je souriais, et Mon sourire se reflétait en toi, que Je porte en Moi…

Vois-tu, quand ton âme est abandonnée à Mon Esprit-Saint, Celui-ci demeure en toi et vit en toi, Me donnant de rayonner Ma Présence à travers toi.

(Si tu souris parce que Je te donne Ma paix, ne doute pas… car le démon ne fait pas sourire…)

Je te donne Mon Esprit-Saint, afin qu’Il fortifie ta foi et te rende Mienne entièrement; qu’Il te donne ainsi de ne plus jamais Me craindre; et qu’enfin, Il te donne de prophétiser dans ton pays, et «ailleurs» encore, ce que Je désirerai, Moi, Jésus-Christ. Il t’apportera le zèle pour Me servir et une foi débordante de tendresse et d’amour pour ton Jésus que tu aimes tant déjà.

Désormais, et de plus en plus, Je Me manifesterai en toi, te donnant au monde pour le combler de Mes bienfaits, lui donnant ainsi de revenir à Moi.

Marie, ta maman du ciel, veillera sur toi en toute heure: Je t’ai confiée à elle particulièrement, pour qu’elle protège ta mission et ceux que Je te donne d’aimer (…)

A présent, regarde-Moi et écoute: tu seras de plus en plus à Ma ressemblance… Veux-tu l’être? Je te donnerai Ma Présence d’Amour qui ne te quittera pas: Je te l’ai souvent dit, oui…

Mais maintenant, tu vas Me comprendre et aussi Me consoler de t’avoir vue si triste parce que «Je te manquais».

Les ténèbres spirituelles ne seront pas, dans les années à venir, pour les petits enfants qui auront accepté d’être purifiés dans Mon Amour: la nuit ne sera plus alors, car le règne de Jésus dans la Gloire est bien la Présence constante du Christ Jésus que Je suis, dans les cœurs.

Œuvre avec courage — Mon courage —, car les persécutions ne tarderont pas d’arriver sur toi, mais elles t’effleureront, tant tu Me seras unie et fidèle, tant Je mettrai de joie en toi.

Va, petite âme que Je préfère.

Que Mon Pierre bien-aimé — Jean-Paul II — affermisse ta foi sur ce que Je désire de toi. Ecoute-le pendant qu’il est dans ton pays, et aime-le.

Je le bénis, et Je te bénis.

Jésus-Christ

 

MCC 5 – du Mardi 13 juillet 1999

 Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.

Quand Mes brebis sont apeurées (Mes prêtres), c’est que le loup rôde et leur fait peur. Le loup, c’est satan, déguisé en berger chez certains responsables ecclésiastiques. Ces derniers tentent Mes prêtres par des théories et commandements mauvais. Alors les prêtres atteints ainsi prennent peur et acquiescent, par faiblesse.

Nul ne peut être victime de satan, s’il prie et vit saintement. Mais beaucoup de prêtres ne vivent plus saintement et alors ils sont victimes des loups qui travaillent contre Jean­Paul Il.

Prie pour que les prêtres reviennent vers Moi, à travers la prière, afin que Je les éclaire sur ce qu’ils doivent faire. Le moment est grave car satan est acharné. Je veux sauver Mes brebis.

Parcours la terre en donnant Mon Message aux prêtres également. Dis-leur de revenir à la contemplation de Mon Cœur pour qu’ils ne suivent pas un mauvais chemin.

Dis à ceux qui t’écouteront qu’ils ne doivent pas désobéir à Mon Pierre, car alors ils font fausse route. Dis-leur de venir à la Lumière car il est temps.

Prêche Mon Retour dans les cœurs et demande aux âmes de prêtres d’accueillir Mon Esprit Saint qui souffle si fort à votre époque.

Je te bénis. Va: travaille.

Jésus-Christ

 

MCC 6 du Mercredi 7 février 2001  

Jésus-Christ te dicte : Je te bénis.

Parce que Je vous ai tout donné, Je vous apporte aussi la guérison. Guérison de vos âmes, de vos cœurs, blessés par les péchés, par les souffrances.

Vous devez avoir foi en Moi qui suis l’Amour. Vous devez avoir foi en Mon Amour de Miséricorde qui ne change jamais.

Mais pour obtenir la guérison profonde, vous devez accepter de vous repentir de tous vos péchés. Car ce sont eux qui font barrière à la guérison de votre être. Ce sont eux qui mettent tant de poison et de souffrances en vous.

Devenez petits, devenez comme des enfants, venez vous repentir de vos manques d’amour : alors Je pourrai écarter de vous ce mal qui fait obstacle à la guérison.

Soyez heureux lorsque Je vous envoie des âmes brûlantes d’amour, des instruments tout donnés à Mon Cœur, sur cette Terre (que ce soient des âmes sacerdotales, religieuses ou laïques) ; car par l’amour de ces âmes-là, Je vous donnerai vie et guérison.

Comprenez qu’il n’y a que l’Amour qui puisse guérir vos plaies si grandes demeurées sur vos âmes.

Eloignez-vous de ceux qui prétendent vous guérir par des dons qui ne viennent pas de Moi. Car ces personnes-là peuvent vous tromper par une guérison physique apparente qui vous laissera un grand mal en plus, sur votre âme.

Qui n’a pas un cœur enflammé pour Moi, Jésus-Christ, qui ne vit pas entièrement dans Mon Eglise, obéissant à Mon Pierre (Jean-Paul II), qui ne grandit pas dans l’humilité, la prière constante, l’abandon total à Ma sainte Volonté, ne vous apportera pas la vraie guérison, celle qui vient de Dieu.

Priez donc pour être éclairés, en ce temps, car beaucoup sont là pour vous tromper. Celui qui prie ne s’égarera pas ; celui qui aime sera préservé. N’ayez donc pas peur mais demandez la Lumière de l’Esprit Saint.

Quelle guérison devez-vous implorer ? Celle de votre cœur en premier lieu, car c’est seulement par Mon Amour déversé en vous que vous vivrez. Puis demandez les guérisons que vous désirez, et faites confiance à Ma Miséricorde, à Ma Sagesse. Abandonnez-vous, en tout instant, à Ma sainte Volonté : c’est ainsi que vous trouverez le repos et la joie…

Je vous bénis, vous qui M’accueillez.

Jésus-Christ.   

MCC  8 – 47 du Mardi 21 février 2006

Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.

Le péché

Ma fleur, Mon Cœur est transpercé par des âmes se disant Miennes, qui M’offensent gravement et se perdent…

Celui qui Me choisit ne peut rester du monde, car il est alors divisé. Une âme qui se dit catholique, convertie, qui Me reçoit dans la sainte Eucharistie sans respecter Mes commandements, sans Me chercher d’un cœur droit, sans obéir à Mon Pierre, cette âme ne peut être Mienne, car elle accueille librement l’esprit du mal.

Si vous voulez vivre, vous devez revenir aux commandements de Dieu, et cesser de lacérer Mon Cœur par vos péchés sans cesse renouvelés, dans lesquels vous vous complaisez.

Chaque péché est une abomination, lorsque Je vois l’âme le commettre sous Mon Regard et dire que ce n’est pas péché. Bien plus graves sont les péchés de ceux qui se disent Miens que ceux des âmes qui ne M’ont pas encore rencontré.

Je vous ai donné un chef dans Mon Eglise: Pierre. Je vous ai donné le catéchisme, par Mon Eglise. Mais tant préfèrent ignorer Mes Dons pour se livrer plus tranquillement à leurs sordides péchés. Tant Me crucifient à nouveau, vivant dans les péchés capitaux qui entraînent vers la perdition éternelle. Je suis las. Car vous vous dirigez vers la géhenne de feu, pour ne pas vous abaisser devant votre Créateur qui vous ramènerait à la Vie.

Vous êtes noyés pour beaucoup dans l’orgueil, l’impureté, la cupidité, perdant ainsi toute dignité. Et tant prétendent pourtant être chrétiens, catholiques…

Mon Eglise est pillée par le mal, et beaucoup d’entre vous, faisant partie de Mon Eglise, contribuent à la détruire.

Je vous ai prévenus, avec Marie, par tant de messages… Et vous piétinez Mes envoyés, continuant ainsi l’œuvre des mauvais, de génération en génération.Pauvres âmes égarées volontairement… Vous accumulez les péchés, augmentant la Sainte colère du Père, qui ne peut plus retenir Son Bras.

Abaissez-vous, car le mal en vous est allé trop loin. Humiliez-vous car le temps est proche de l’avertissement.

Fleur, Je te bénis. N’aie pas peur. Œuvre et prie, et souris-Moi, proclamant la Vérité de l’Evangile. Je te bénis.

Jésus-Christ.

 

 

JRG 4 du Mercredi 24 novembre 1999

Jésus-Christ te dicte Je te bénis.

Partage avec Moi ceci…

Mon Cœur a mal parce que les âmes (une grande partie) refusent la Vérité. Vois-tu, quand Je parle à travers un instrument, un serviteur, satan se déchaîne dans l’homme qui l’accepte, pour refuser Dieu. Et le mal est fort parce que l’homme est orgueilleux.

Alors, tu vas Me dire que Je t’envoie Me servir dans un monde bien «particulier» puisque le mal est si présent… Et bien Je te répondrai qu’en disant la Vérité, tu hâteras Mon Royaume de paix ici-bas. Car Je vais ouvrir des cœurs fermés, inconscients, endormis… Je vais faire cela en ton temps par pure grâce, par Miséricorde, parce que Je veux vous sauver.

Mais retiens bien que, si Je vais toucher des cœurs de grands pécheurs M’ayant complètement délaissé, ce sera plus difficile de toucher des cœurs qui prétendent détenir déjà la Vérité, car ces derniers ne sont pas humbles ce sont ceux qui refusent l’Esprit Saint et blasphèment contre Lui ils sont plus difficiles à convertir que des âmes n’ayant pas entendu parler de Moi.

Tu sais cela…

Sois douce avec les plus grands pécheurs. Quant à ceux qui se disent chrétiens et blasphèment contre Mon Evangile, contre Mon Pierre (Jean-Paul II), reprends-les fermement car ils sont en danger…

Je te bénis.

Jésus-Christ

 

MCC 8-78 du Mardi 8 août 2006

Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.

Ma Parole agit dans les cœurs purifiés, car ils se sont abaissés devant Dieu Un et Trine; alors le Très-Haut a pu les élever et leur donner la Lumière du Saint-Esprit.

Si vous saviez combien Dieu vous aime, vous seriez déjà au ciel sur la Terre… Vous pouvez pourtant connaître déjà un peu de cet Amour, mais qui le veut vraiment? Si vous le vouliez, vous vous abaisseriez et seriez à Mon écoute, afin de vous laisser nourrir jour après jour. Alors, l’intelligence viendrait en vous. Acceptant de ne pas comprendre toutes Mes Voies, vous abaisseriez votre esprit d’orgueil et alors vous comprendriez par l’Esprit Saint.

Je vous ai demandé de ne plus pécher, car vous perdez votre âme… Je vous ai enseignés, sans relâche, mais avez-vous accueilli Ma Parole? Avez-vous changé? Etes-vous devenus des assoiffés de Mon Cœur? Si c’est oui, vous êtes sur le chemin du bonheur. Si c’est non, il vous faut regarder votre conscience, vous abaisser, vous repentir, car la Vérité de l’Evangile ne changera jamais; elle ne s’adapte pas au gré (des époques) des âmes… Elle demeure éternellement.

Si vous voulez être heureux, mettez Dieu en premier; alors vous serez élevés au-dessus de la boue du monde.

Bientôt, Je reviendrai. Il sera trop tard, pour beaucoup… Trop tard pour vous réjouir de Ma Venue, car l’acclimatation au péché vous aura fait perdre toute intelligence, alors vous ne pourrez que souffrir, à la vue de ce que vous avez fait.

Bientôt, une lumière brillera dans le ciel étoile: celle de Ma Croix. Joie pour les humbles, terreur pour les méchants…

Votre Dieu est las..

Quand à vous, Mes petits, réjouissez-vous, car ce moment vous emplira de Ma Présence Tendre et sanctifiante…

Marchez, évangélisez, ne craignez personne, et suivez Mon Pierre.

Je vous bénis.

Jésus-Christ

 

JRG 1 du 24 octobre 1994

Jésus te dicte:

Gloire à Jésus, Fils de Marie.

Je désire te donner un enseignement sur le fardeau qu’est pour Moi le défi jeté sans cesse par les hommes que sont Mes âmes sacerdotales, à l’autorité de Mon Pierre: Jean-Paul II.

J’ai dit à Pierre, Mon apôtre, qu’il était le chef de Mon Église chrétienne et catholique, et en cela, l’autorité que Je lui ai conférée ne peut en aucun cas être remise en question par les hommes, quels qu’ils soient. Je te dis ceci: tous les papes dirigeant Mon Eglise catholique depuis le commencement où Je l’ai fondée, sont Mes Pierre, et aucune âme sacerdotale n’a le pouvoir de l’attaquer comme cela se passe en ce moment, sur ce qu’il commande à Mon Eglise.

Je suis son guide de tous les instants et Je l’inspire par l’intermédiaire de Mon Esprit Saint. Je l’aime et le protège bien souvent des loups féroces qui le dévoreraient s’ils le pouvaient.

Je répète ici que toute âme qui se dit chrétienne est dans l’obligation d’obéir à Jean-Paul Il, et de ne pas le trahir en complotant dans son dos de quoi le forcer à abdiquer à de sombres machinations que Je vois et punirai justement.

Soyez fidèles à Mon Pierre et ne vous opposez jamais à lui: voici 1a demande que Je réitère à toute âme de bonne volonté.

Je te bénis, Mon enfant, de M’écouter avec ton cœur et de Me faire confiance pour ce qui concerne l’autorité indiscutable que J’ai donnée à Pierre.

Vois-tu, bien des hommes cherchent à M’effacer cruellement en changeant Ma Loi et en la remplaçant par une loi humaine, dictée par satan, et contrevenant à tout ce que J’ai prêché avec Amour, par Amour aux hommes de tous les temps.

Ces loups – car Je les nomme tels – qui se dépêchent de détruire Mon Jean-Paul Il pour mettre à sa place l’homme de leur choix qui acceptera leurs sombres idées fausses et destructrices, et bien Je les évincerai avec Justice, lorsque viendra l’heure proche de leur outrage honteux à Ma gloire: Je les détruirai, eux et leurs comparses qui ont voulu prendre Ma place en effaçant Ma Loi et Mon Sacrifice, pour avoir les honneurs et la puissance.

Ne crains rien, Mon enfant, car ces rebelles ne resteront pas longtemps à l’œuvre. Dieu ne laissera pas faire cela! Je viendrai, bien vite, et ferai Justice.

A toi, Je dis: obéis au pape Jean-Paul Il, quoique tu entendes: suis-le et obéis-lui avec amour. Prie pour lui et ne te laisse jamais égarer par ceux qui prêchent une doctrine contraire à la sienne qui est la Mienne.

Je te bénis, et te serre bien fort contre Mon Sacré-Cœur.

Jésus

Vous trouverez d’autres messages sur ce thème dans les livres et chapitres suivants :

(JRG = Jésus revient dans Sa Gloire)

JRG 1 du 1er octobre 1994

JRG 1  du 10 novembre 1994

JRG 4 du 24 novembre 1999

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *