Vivre en Dieu (Françoise)

Le Ciel se penche sur la terre pour sauver les hommes

Le Message de Tendresse de Jésus, c’est avant tout un rappel de l’Évangile, c’est un Message d’amour, de guérison, d’espérance et de miséricorde pour le monde. Il nous permet de grandir dans l’intimité du Seigneur et de L’accueillir dans notre cœur.

C’est aussi un cadeau de Dieu pour notre temps où le mal sévit un peu partout, parce que l’homme l’accepte. Jésus vient nous réveiller de notre torpeur en nous redonnant la joie de vivre en Dieu. Il vient nous apprendre à goûter la Tendresse qu’Il a pour nous, afin que l’on soit fortifié dans notre foi, à condition de donner notre oui total à la Vérité, à la Volonté Divine.

Mais, pour nous sauver (Dieu ne peut laisser Sa créature aux mains de l’ennemi), Le Christ a besoin de l’union intime de notre cœur avec le Sien. Il désire de nous un cœur brûlant d’amour, l’élan passionné de l’ âme vers Dieu.

« Lorsque Je reçois de l’amour d’une âme, Je le fais retomber en pluie bienfaisante sur l’humanité », nous dit le Seigneur. Il nous faut donc ouvrir notre cœur à la grâce divine afin d’apprendre à aimer. Aimer et être aimé, cela s’appelle Vivre en Dieu.

Extrait d’une interview de Françoise pour Stella Maris parue en février 2007

L’Essentiel pour Françoise :

 C’est l’union intime et transformante avec Jésus, la prière constante. Même le travail, toutes les choses de la terre, toutes les amitiés, tout ce que nous avons, ce n’est rien à côté de l’union intime avec Jésus. A partir du moment où nous cherchons cette union intime avec Lui, avec le Père, avec le Saint Esprit, tout le reste avance, quelles que soient les épreuves que nous traversons : rien ne peut nous faire perdre notre paix. Cette union intime, nous la trouvons dans le silence.

L’essentiel, c’est de devenir toujours plus petit, de mettre Jésus à la première Place. Jésus m’attire de plus en plus dans le silence intérieur et c’est là qu’Il donne la Lumière du Saint Esprit. Peu à peu, Il me donne une vue beaucoup plus détachée des choses et de ce qui se passe dans le monde, et je m’inquiète beaucoup moins. Je n’ai plus peur de la vie et je sais que ma vocation est d’aimer et d’aider les personnes à être solides en rencontrant Dieu, en choisissant la Vérité tout entière. Mes journées doivent se passer dans le oui total à Jésus, source de toute paix et de toute joie.

Si l’on prononce ce oui total à Dieu, Il est alors toujours avec nous pour nous conduire sur un chemin de Vérité et de Sainteté. Tant qu’on n’a pas dit oui, on perd son temps. Jésus dit qu’il n’y a pas de place pour un oui mitigé, parce qu’alors on est malheureux et le démon travaillera à nous emmener toujours plus bas, à tergiverser. Jésus a prévenu que même des élus tomberont : ces gens qui semblent convertis mais qui ont gardé leur moi, leur orgueil, leur volonté propre…

Ils sont peu nombreux ceux qui acceptent de dire oui à Dieu en tout. Cela demande de Le contempler tous les jours, de Le regarder dans les Yeux, pour choisir Sa Volonté. Si on ne Le contemple pas, Dieu ne se révèle pas, alors on ne peut pas vouloir la Volonté de Dieu, parce qu’on ne la connaît pas : on garde un regard très humain et très étriqué sur les choses. Le plus important est l’intimité avec Dieu en chaque instant de notre vie ; le reste est secondaire.

Dans toute conversion, après un temps plus ou moins long de purification intérieure et de solitude, Jésus nous remet dans le monde, nous rend les affections avec les amis, mais à ce moment-là, nous sommes prêts à Le regarder en premier, et à être dans le monde pour Lui.

Jésus nous appelle à nous réunir sous Son Regard avec d’autres familles, à communiquer réellement, au-delà des moyens de communication : cela nous fortifie et nous permet de prier ensemble. Jésus m’appelle à une vie de plus en plus simple, loin de l’agitation du monde, afin de laisser toujours plus de place au Saint Esprit, pour venir en aide, justement, au monde.

Ensuite nous connaissons la Croix de Jésus qui est de vivre la souffrance de voir les personnes qui Le refusent et qui ont des désirs de vie totalement erronés et mauvais.

L’important dans la vie de chacun est de dire oui à Dieu et c’est par Marie que nous pouvons dire ce oui. Marie nous apprend à regarder les yeux de Jésus ; si nous regardons ses yeux nous devenons incapables de lui dire non, tellement Il est Amour. Mais si nous ne Le contemplons pas, notre humanité reprend le dessus, notre orgueil aussi, et nous disons facilement non à Jésus.

La mission passe pourtant après l’intimité avec le Cœur de Jésus, afin que ce ne soit pas une mission humaine mais une mission divine…